Notre siège

Dans la mesure où il accorde une attention particulière à la formation des membres du pouvoir judiciaire, des barreaux, des organisations de la société civile ainsi que des organes législatifs et exécutifs des États africains, l’Institut a été installé à Arusha (Tanzanie) qui est considéré comme la capitale juridique et judiciaire de l’Afrique car elle accueille trois organes judiciaires internationaux établis aux niveaux universel, continental et régional, à savoir, respectivement, la branche africaine du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples et la Cour de Justice des Communautés d’Afrique de l’Est. Arusha accueille également le Conseil consultatif de l’Union africaine sur la corruption.

L’accord de siège avec le pays hôte a été signé à Dar es Salam le 12 mars 2013 par l’Ambassadeur Sani L. Mohammed, coordinateur du projet, et l’Honorable Bernard Kamillius Membe, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République Unie de Tanzanie. Conformément à l’article IV (1) de l’accord de siège, le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie a fourni un terrain de 2 hectares pour la construction des futurs locaux de l’Institut. L’Institut a déjà obtenu le Contrat de bail foncier et le Certificat d’occupation du terrain dans l’enclave diplomatique d’Arusha. La construction du siège de l’Institut est considérée comme cruciale pour sa durabilité mais son financement n’a pas encore été assuré.