Coopération et partenariat

Ne disposant d’aucune source de financement stable pour ses activités d’enseignement et de formation, ni d’une dotation financière, l’Institut s’est immédiatement lancé dans une recherche intensive de coopération, de partenariat et de financement, particulièrement de financement de ses activités de formation. Dans ce contexte, des contacts ont été pris avec des institutions africaines telles que la Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement, la Fondation africaine pour le renforcement des capacités, la Facilité africaine de soutien juridique, ainsi que plusieurs gouvernements africains, et certains gouvernements asiatiques et européens et leurs organismes de coopération au développement.

        

En conséquence, l’Institut a signé des mémorandums d’accord aux fins d’établir des liens de coopération avec la Commission de l’Union africaine, la Facilité africaine de soutien juridique, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, le Centre de Genève pour la promotion des droits de l’homme et le dialogue global, le Programme pour le développement et l’État de droit, l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique – Institut africain de développement économique. Ces mémorandums d’accord ont été utilisés pour créer une coopération avec certaines entités dans l’organisation de programmes de formation avec l’Institut.